LES XÉNOBIOTIQUE VOUS CONNAISSEZ ?

La perturbation hormonale est de plus en plus rencontrée. Plusieurs substances toxiques se retrouvent un peu partout dans notre environnement. De plus, la plupart sont liposolubles, ce qui rend l’affinité avec nos hormones encore plus grande. Aussi, très souvent, ces substances sont bioaccumulables, ce qui veut dire que plus nous montons dans la chaine alimentaire, plus nous pouvons en retrouver. Ce qui est le plus surprenant c’est que ces substances peuvent mimer les estrogènes (hormone produite naturellement par le corps).

 

Vous vous doutez bien que ceci n’est pas sans risque pour la santé féminine et même pour la santé masculine. Nous pouvons entre autres souffrir de ces effets possibles :

  • Syndrome prémenstruel (SPM)
  • Puberté précoce, surtout chez les jeunes filles
  • Cancers hormonodépendants
  • Diminution de la quantité de spermatozoïdes

 

Comment éviter ces xénobiotiques ?

  1. Valoriser les aliments biologiques
  2. Filtrer l’eau ou consommer de l’eau source
  3. Éviter le plastique contenant BPA, phtalate
  4. Éviter tous les additifs alimentaire et autres
  5. Utiliser les cosmétiques et produits de beauté naturelle
  6. Nettoyer la maison avec des produits naturels et biodégradables

 

Au fait, nous ne sommes pas sans risque d’être en contact avec les xénobiotiques, mais nous avons des alternatives et des options pour faire de meilleurs choix pour notre santé féminine.

Quand la féminité rime avec santé!

Sara Boisclair, ND

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *